header

Liens internes

Partenaires > < Albums photos >
Les boeufs gras Imprimer

  jeudi 12 Février 2015


info

 

 

intro-BWTV>>>>>>> francebleu07.jpg En direct sur FRANCE BLEU GIRONDE, et sur FRANCE3


 

Historique

 

Le 12 Février 2015 prochain, BAZAS célébrera avec la même ferveur la traditionnelle « Fête des Bœufs Gras » de carnaval. Cette coutume ancestrale se perpétue et mobilise chaque année de plus en plus de visiteurs. De somptueux « bazadais » couronnés de fleurs et enrubannés, défileront dans la ville au son des fifres et des tambours avant d’être « sacrés » place de la cathédrale par un jury d’experts. Ce rendez-vous haut en couleur où se côtoient professionnels et curieux atteste de la vitalité de la filière viande en pays bazadais.

La tradition des Bœufs gras puise ses origines à une époque où BAZAS était l’une des première cités d’Aquitaine et capitale prospère des « petites landes ». Nous sommes en 1283, à cette époque Edouard 1er , roi d’Angleterre règne sur l’Aquitaine. Dans le cadre du partage des pouvoirs avec l’évêque , le Duc décrète que chaque année le 24 juin à l’occasion de la Saint-Jean, les bouchers de BAZAS doivent offrir au clergé un taureau. En compensation, les bouchers se voyaient octroyer alors le privilège de promener leurs boeufs dans les rues de la ville pour le Jeudi gras , invitant les populations locales à se réjouir et à festoyer.
Depuis cette date la « Fête des Bœufs Gras » se perpétue.

Ce rendez-vous est , pour BAZAS, la plus authentique et la plus spectaculaire des fêtes locales.
En effet, ce sont plusieurs mois d’engraissage qui ont permis à ces bœufs d’atteindre des poids records se situant entre 800 Kg et une tonne.

Le cérémonial commence tôt le matin chez les éleveurs par une toilette soignée. A 12 h 30 heures, place des Tilleuls, se déroule la traditionnelle pesée au milieu des professionnels et curieux témoins de ce moment crucial. Décorés de rubans et de couronnes de fleurs, les plus beaux bœufs du cheptel des éleveurs peuvent alors commencer leur défilé dans les rue de la vielle ville, escortés par la foule au son des fifres et des tambours. Le cortège s’arrête devant chaque boucherie pour une aubade et dégustation, puis arrive majesteusement sur la Place de la Cathédrale, où les bœufs sont alignés devant le Présidial.

phm120.jpg

C’est alors le moment pour le Jury composé de 12 professionnels (bouchers, éleveurs et techniciens agricoles) d’observer, de tâter, d’évaluer les bêtes pour décerner trois prix : la conformité aux critères de race, les meilleures aptitudes bouchères, la musculation la plus prononcée.

Vers 17 heures, les résultats sont communiqués. Une fois les coupes remise, les bœufs sont conduits à l’abattoir de BAZAS, pivot de la filière agroalimentaire locale.

Comptant environ 6000 têtes sur la Gironde, les Landes, le Gers, les Hautes-Pyrénées et le Lot et Garonne, la race bazadaise doit son originalité à un fort héritage génétique, sans doute d’origine ibérique.

La « Fête des Bœufs Gras » est aussi l’occasion de se réunir autour d’un bonne table. La journée se conclue par la « Grande Soirée des Bœufs » ouverte aux habitants et aux amateurs de bonne chère. Avant les agapes, la Confrérie Bazadaise du Bœuf, créée en 1996, tiendra son chapitre et intronisera des personnalités du monde de l’élévage et de la gastronomie.

Sa majesté le Bœuf sera ensuite dégusté sous toutes les coutures pour le plus grand bonheur des convives. Au cours de cette soirée animée, sera proclamé l’heureux gagnant de la loterie qui se verra offrir … un BŒUF !

phm121.jpg

Jusqu'en 1987, un seul prix était attribué, celui de la Race, la coupe récompensait la boucherie qui avait présenté le bœuf le plus racé et le plus gras. En 1988, un nouveau prix a été décerné à l'animal présentant les meilleures aptitudes bouchères. Depuis 1993, un 3ème prix est venu s'ajouter aux 2 précédents, celui de la meilleure conformation, c'est à dire celui de la musculature la plus prononcée. Trois seconds prix ont également été créés en 1993 pour les animaux classés seconds pour chaque critère.

Ainsi, les bœufs ne sont plus jugés sur leurs aptitudes à produire du suif, mais de plus en plus sur leurs qualités bouchères.

 

phm150.jpg

 

 

la tradition des bœufs gras, ici et plus loin...

 

 

 

La Confrérie Bazadaise du Bœuf :

medaille.jpg

 

Le Gagnant du Bœuf 2014 :

Comme chaque année, un Bœuf de Bazas était mis en jeu lors d'une tombola. Celui-ci a été gagné par le numéro 7711

Les traditionnelles entrecôtes vont aux numéros :
entrecôte Lafon: n° 8015
entrecôte Laffargue: n° 9508
entrecôte Charrier: n° 7204
entrecôte Aureglia: n° 7392

 

queuemini.jpg

Mise à jour le Lundi, 17 Mars 2014 08:26
 
Juillet 2014
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Menu principal

Qui est en ligne ?

Nous avons 38 invités en ligne

ulti Clocks

Ulti Clocks content